Accueil - Patrimoine bâti - Maison Benson

MAISON  

Benson

1871, chemin du Fleuve

D’inspiration anglaise, cette résidence située sur la pointe de l’anse fut construite en 1878 pour les frères Edward Cambria et Ernest William Benson, fils de William John Chapman Benson. C’est Edward qui habitera la maison.

Le contrat de construction du « cottage » signé le 26 juillet 1878, fut exécuté par Edmond Ovide Richard & frère, entrepreneur de Québec, d’après les plans et spécifications du renommé architecte Harry Staveley. La maison est bâtie en bois et, lors de sa construction, elle était revêtue de brique.

Au cours des années 1970, dû à son état d’abandon, la maison a fait l’objet d’importantes rénovations. Des agrandissements ont été effectués, tout en conservant son plan d’origine en forme de « T ».

Le site d’implantation de la maison, connu comme la Pointe Benson, évoque le nom des propriétaires des moulins, chantiers et quais destinés au commerce du bois à New Liverpool. 

Plan d’architecture de la maison Benson  N° 148 A , réalisé par Harry Staveley,

7 juin 1878.

Source : Bibliothèque et Archives nationales du Québec

William John Chapman Benson (1818-1850)

Né en Angleterre vers 1818, cet homme d’affaires et entrepreneur arrive à Québec en 1845 et se lance rapidement dans le commerce du bois.

 En 1847, William J. C. Benson achète de William Price, marchand de bois, un grand domaine comprenant les anciennes installations du chantier naval et le commerce du bois des prédécesseurs : les frères George et William Hamilton.

W. J. C. Benson s’installe à New Liverpool, où il dirige une entreprise florissante. Près de son chantier bordant le fleuve, sur la terrasse qui domine la pointe, il fait bâtir sa demeure : le manoir Longwood, connu plus tard sous le nom de manoir Wade. Ce dernier disparaît lors d’un incendie en juillet 1966.

William John Chapman Benson meurt aux États-Unis en 1850 à l’âge de 33 ans. Ses deux fils, Edward Cambria et Ernest William, lui succèdent dans l’exploitation de l’entreprise qui prendra plus tard le nom de Benson Brothers. Elle se consacrera à l'exportation de bois scié et équarri.

Au cours des années 1880, suite au déclin du commerce du bois et à des difficultés financières, les frères Benson sont contraints de vendre leurs propriétés. Un autre marchand de bois, Edward Harper Wade, se porte alors acquéreur de la majorité des lots.

La résidence d’Edward Benson à la pointe de l’anse devient la propriété des Wade. La maison sera habitée par certains membres de la famille jusqu’en 1968.

Une partie de l’anse et la Pointe Benson vers 1900. La maison Benson est entourée d’un cercle.

Source : Florian Lambert, collection D. (Butch) Anderson