Les Rythmiques au fil des années...

Une galerie photographique qui traverse le temps.
Images de 26 ans de présence et d'animation partout et ailleurs au Québec

En 1979, lors d'une assemblée générale, les membres de la Garde du Sacré-Cœur ont procédé à la dissolution du dit Corps afin de faciliter la réorganisation d'une nouvelle formation musicale mixte de tous les âges, qui répondrait mieux aux besoins du milieu.

La même année, un concours fut organisé pour trouver un nom à la nouvelle formation et Madame Francine Brousseau en a été la gagnante. Le nom choisi pour le nouveau Corps de tambours et clairons fut Les Rythmiques de St-Romuald.