Accueil - Patrimoine bâti - Maison Onésime-Roy

MAISON 

Onésime-Roy

2458, chemin du Fleuve

Cette maison qui a subi plusieurs modifications se distingue aujourd’hui pour son architecture monumentale, son toit pavillon en tôle, ainsi que son imposante galerie couverte sur deux côtés. Seul le carré, bâti en bois vers 1840, est resté le même.

 

Pierre Lambert (1781-1863)

Arpenteur renommé, Pierre Lambert travaille entre 1809 et 1835 presque exclusivement pour la Seigneurie de Lauzon. C’est d’ailleurs lui qui, à la demande du seigneur John Caldwell, trace le plan détaillé de ladite seigneurie en 1828.

 

En 1834, il reçoit de son seigneur une grande concession de terre au premier rang de la paroisse de Saint-Jean-Chrysostome*en guise de paiement pour services rendus. En 1851, Pierre Lambert donne à son fils Joseph une partie de ce lot sur lequel est construite une maison. Cette concession constitue l’emplacement actuel de la propriété.

 

* La paroisse de Saint-Jean-Chrysostome comprenait à l’époque le secteur aujourd’hui appelé Saint-Romuald.

Onésime Roy (1870-1959)

En 1917, Onésime Roy, marchand de tabac de Québec, se porte acquéreur du bâtiment. C’est autour de 1920 qu’il rénove la demeure, selon le style Arts & Crafts, et lui donne son apparence actuelle. Cette influence architecturale, très en vogue à l’époque, se retrouve fréquemment dans la ville de Joliette. En 1928 lors de sa faillite, la propriété est vendue à Samuel Racine, important manufacturier de tabac de Joliette, avec qui il avait transigé.

La maison à l'époque que le Dr Genest était propriétaire.

Source : Monsieur Jérome Genest

Plan des lots appartenant à Pierre Lambert et son fils Joseph  en 1857

Source : Société d’histoire de Saint-Romuald

Dr Louis-Philippe Genest (1908-1980)

En 1942, le Dr Genest installe son cabinet de chirurgien-dentiste dans la maison familiale où il exerce sa profession jusqu’en 1980.

Dr Louis-Philippe Genest

Source : Monsieur Jérome Genest