glise de Saint-Romuald

 Visite virtuelle de l'intérieur

 

 

É

Cliquer sur les images pour agrandir

L'abbé Pierre-Télesphore Sax

L'abbé Pierre-Télesphore Sax

Portrait, huile sur toile, 1869. Œuvre de l'artiste d'origine allemande Wilhelm Lamprecht. Pierre-Télesphore Sax a été le premier curé de la paroisse et le maître- directeur de la construction de l' église de Saint-Romuald.

Église de Saint-Romuald

Église de Saint-Romuald

Vue de l'Intérieur. Calendrier paroissial de 1979.

Maître-autel

Maître-autel

Réalisation de Louis Saint-Hilaire et Ferdinand Villeneuve, 1874

Saint Narcisse

Saint Narcisse

Faisant partie des 8 statues en bois polychrome qui se trouvent dans le chœur. Sculpture de l'artiste nommé Rüdmiller. Don de Narcisse Cantin. Œuvre classée à titre d'œuvre d'art en 2004, au même temps que l'église.

Saint Jean-Baptiste

Saint Jean-Baptiste

Faisant partie des 8 statues en bois polychrome qui se trouvent dans le chœur. Sculpture de l'artiste nommé Rüdmiller. Don de John Campbell. Œuvre classée à titre d'œuvre d'art en 2004, au même temps que l'église.

Saint Édouard

Saint Édouard

Faisant partie des 8 statues en bois polychrome qui se trouvent dans le chœur. Sculpture de l'artiste nommé Rüdmiller. Don de Édouard Lagueux, donateur du terrain de l'église. Œuvre classée à titre d'œuvre d'art en 2004, au même temps que l'église.

Saint François-Xavier

Saint François-Xavier

Faisant partie des 8 statues en bois polychrome qui se trouvent dans le chœur. Sculpture de l'artiste nommé Rüdmiller. Don de François-Xavier Guay. Œuvre classée à titre d'œuvre d'art en 2004, au même temps que l'église.

Saint-Isaïe

Saint-Isaïe

Faisant partie des statues en bois polychrome qui se trouvent dans le chœur. Sculpture de l'artiste nommé Rüdmiller. Don de Isaïe Bergeron. Œuvre classée à titre d'œuvre d'art en 2004, au même temps que l'église.

Autel de la Sainte Vierge

Autel de la Sainte Vierge

Réalisé par Louis Saint-Hilaire et Ferdinand Villeneuve en 1874

Statue de la Sainte Vierge

Statue de la Sainte Vierge

Autel latéral.

Autel de Saint-Joseph

Autel de Saint-Joseph

Réalisé par Louis Saint-Hilaire et Ferdinand Villeneuve en 1874

Statue de Saint-Joseph

Statue de Saint-Joseph

Autel latéral.

Chaire de l'église de Saint-Romuald

Chaire de l'église de Saint-Romuald

Conception de Joseph Saint-Hilaire, 1909. Sculpteur, Lauréat Vallière. Escalier, Joseph Lacroix. Main-courante, Jos. Deblois. Cette réalisation a été classée à titre d'œuvre d'art en 2004.

Chaire de l'église de Saint-Romuald

Chaire de l'église de Saint-Romuald

Escalier réalisé par Joseph Lacroix.

Détail de la chaire

Détail de la chaire

Une de plus grandes réalisations du sculpteur Lauréat Vallière, 1909

Détail de la chaire

Détail de la chaire

Détail de la chaire

Détail de la chaire

Abat-voix

Abat-voix

Au-dessus, "Ange du Jugement dernier".

Détail de l'intérieur de l'abat-voix

Détail de l'intérieur de l'abat-voix

Ange du Jugement dernier

Ange du Jugement dernier

Appelé aussi "Ange à la trompette". Artiste non identifié. Cette œuvre en bois doré ,datant de la fin du XVIIe siècle, provient de l'Hôpital Général de Québec. Il était à l'origine polychrome. Joseph Saint-Hilaire avait récupéré la sculpture de la fabrique de Saint-Zacharie. L'œuvre a fait l'objet d'un timbre de Postes Canada en 1997. Cette sculpture a été classée à titre d'œuvre d'art en 2004.

Détail de l'Ange du Jugement dernier

Détail de l'Ange du Jugement dernier

Sculpture en bois doré.

Clôture du choeur

Clôture du choeur

Contrat de Joseph Saint-Hilaire. Sculpteur, Lauréat Vallière. Réalisée en bois verni, 1933. Douze médaillons représentant les douze apôtres ont été sculptés. Cette réalisation a été classée à titre d'œuvre d'art en 2004.

Saint Mathias

Saint Mathias

Détail de la clôture du chœur.

Saint Paul

Saint Paul

Détail de la clôture du chœur.

Le baptême du Christ

Le baptême du Christ

Fonts baptismaux, Sculpteur, Lauréat Vallière avec l'aide de son fils Robert. Sculpture en ronde-bosse, 1933. À la base du baptistère sont représentés les quatre évangélistes: St. Jean, St. Luc, St. Marc et St Mathieu. Cette réalisation a été classée à titre d'œuvre d'art en 2004.

Le baptême du Christ

Le baptême du Christ

Détail du baptistère.

Saint Jean

Saint Jean

Détail du baptistère.

Saint Mathieu

Saint Mathieu

Détail du baptistère.

Saint Luc

Saint Luc

Détail du baptistère.

Saint Marc

Saint Marc

Détail du baptistère.

Balustrade du choeur

Balustrade du choeur

Œuvre de J.-Georges Trudelle en collaboration avec son fils Henri. Réalisée en 1947 en noyer noir, elle est composée de huit tableaux et deux portes très détaillées entre autres, La Cène, La Communion, La Multiplication des pains, La Manne, etc. La balustrade fut livrée en 1950.

Le Sacrifice de Melchisédech

Le Sacrifice de Melchisédech

Détail de la balustrade.

Les Noces de Cana

Les Noces de Cana

Détail de la balustrade

La Communion

La Communion

Détail de la balustrade

Porte centrale de la balustrade

Porte centrale de la balustrade

Sculptée en noyer, un agneau sur un livre. Réalisée par J.-Georges Trudelle et son fils Henri.

Porte centrale de la balustrade

Porte centrale de la balustrade

Sculptée en noyer, un pélican avec ses petits. Réalisée par J.-Georges Trudelle et son fils Henri.

Père Saint-Jean-de-Brébeuf

Père Saint-Jean-de-Brébeuf

Groupe en bois polychrome. Œuvre de Lauréat Vallière, 1931. Elle a été classée à titre d'œuvre d'art en 2004.

Christ en croix

Christ en croix

Sculpture en bois polychrome de Lauréat Vallière, 1914. Elle a été classée à titre d'œuvre d'art en 2004.

Sacré-Coeur, L. Vallière 1915

Sacré-Coeur, L. Vallière 1915

Statue en bois polychrome. Elle a été classée à titre d'œuvre d'art en 2004.

Fauteuil sculpté en bois

Fauteuil sculpté en bois

Réalisation de J.-Georges Trudelle avec ses fils Armand et Henri.

Fauteuil sculpté en bois

Fauteuil sculpté en bois

Réalisation de J.-Georges Trudelle avec ses fils Armand et Henri.

Vitrail de Saint Benjamin

Vitrail de Saint Benjamin

En souvenir de Sieur Benjamin Demers décédé le 5 août 1875 et de Dame Félicité Carrier, son épouse, décédée le 27 novembre 1864. Don de leurs enfants.

Vitrail de Saint Luc

Vitrail de Saint Luc

En souvenir de Pierre Malcolm Guay, M.D. décédé le 19 février 1899 à l'âge de 50 ans et 11 mois. Don de ses amis.

XI station du Chemin de Croix

XI station du Chemin de Croix

Série de quatorze stations. Huile sur toile. Signé L. Beau, Paris

Saint Joseph

Saint Joseph

Sculpture en pierre gris, située à l'extérieur. Hauteur, 3, 50 m. Signée L. V. (Lauréat Vallière), 1950. Œuvre classée à titre d'œuvre d'art au même temps que l'église.

Construite entre 1855 et 1856 grâce à l’initiative de l’abbé Sax selon les plans de l'architecte Charles Baillargé (1826-1906), par les entrepreneurs-maçons Louis et Joseph Larose, les charpentiers Paul et Joseph Breton et le menuisier Édouard Gaboury.

 

L’ensemble du décor de cette église constitue en lui-même une œuvre d’art exceptionnelle.

 

En 2004, l’église de Saint-Romuald a été classée monument historique par le ministère de la Culture et des Communications du Québec ainsi que dix-sept œuvres d’art qui se trouvent à l’intérieur.

 

Les fresques sont une réalisation de l’artiste germanique Wilhelm Lamprecht. La décoration des murs et de la voûte a été complétée par deux autres artistes, Louis Lang et Vladislav Thien.

 

Les huit statues polychromes qui ornent le chœur sont l’œuvre d’un autre artiste allemand, dénommé Rüdmiller.

 

L’église de Saint-Romuald est aussi la plus belle manifestation du travail de collaboration des grands artistes  de l’École de sculpture de Saint-Romuald qui ont su utiliser et concerter tous leurs talents. Le décor unique d’un grand intérêt artistique est constitué entre autre par des œuvres remarquables provenant des artistes appartenant à cette école. Actifs pendant plus d'un siècle (des années 1870 aux années 1970), leur renommée s'étend même à l'extérieur du Québec.

En 1874, les sculpteurs Ferdinand Villeneuve et Louis Saint-Hilaire exécutent les autels selon les plans de l'architecte allemand Georg Schneider.

 

En 1921, la chaire faite de noyer tendre et de cerisier rouge, conçue par l'entrepreneur Joseph Saint-Hilaire et réalisée par le sculpteur Lauréat Vallière et le menuisier Joseph Lacroix, remplace celle d'origine. Saint-Hilaire pare l'abat-voix de L'Ange du Jugement dernier, ou L’Ange à la trompette, une statue de la fin du XVIIe siècle qui a d'abord orné l'ancienne chaire de la chapelle de l'Hôpital général de Québec.

 

Vallière sculpte les statues de la nef : le Christ en croix, le Sacré-Cœur et Saint-Jean de Brébeuf, les trois en bois polychrome. Il exécute également, en 1933, les fonts baptismaux avec son fils Robert et la clôture de chœur qui compte douze médaillons représentant chacun des apôtres avec Willie Hallé et Arthur Bernier.

 

J.-Georges Trudelle et son fils Henri achèvent le décor avec la table de communion el la balustrade du chœur, réalisées en 1947.