Accueil - Patrimoine bâti - Maison François-Bourassa

MAISON

François-Bourassa

1900, chemin du Fleuve

Érigée en 1857, cette demeure d’esprit québécois, est intéressante autant du point de vue historique que par sa position, située  sur la Pointe Benson.

Elle a été construite avec la pierre excédentaire de l’église de Saint-Romuald après son érection en 1854.

Connue sous le nom de « Maison des capitaines de bateaux », la propriété, qui appartient à l’origine à l’aubergiste François Bourassa, compte plusieurs autres bâtiments aujourd’hui disparus dont une étable, un hangar, une glacière et une forge. C’est ici, qu’à cette époque, les capitaines de bateaux ancrés à New Liverpool, séjournent et  prennent un verre !

Ce bâtiment a été témoin d’un développement économique très important lié aux activités portuaires qui se sont déroulées à proximité: le commerce du bois, les chantiers navals et le transport fluvial des passagers. En 1885, la Compagnie Maritime et Industrielle de Lévis construit le « quai du bateau » d’où partait le traversier Frontenac reliant Saint-Romuald à Sillery.

 

Le "quai du bateau" à la Pointe Benson vers 1905.

Au fond, la maison François Bourassa.

Source: Société d'histoire de Sainte-Romuald

Omer Roberge, 1898-1974

En 1921,  Monsieur Omer Roberge achète cette propriété qu’il conservera jusqu’en 1946. Il sera maire de la ville de Saint-Romuald de 1940 à 1945 et un des fondateurs de la Caisse populaire de Saint-Romuald en 1940.

Suite à un grave incendie survenu en 1981, la maison a fait l’objet d’une restauration respectueuse de ses caractéristiques d’origine en 1985.

Source: Société d’histoire de Saint-Romuald

La maison Francoîs Bourassa vers 1940.

Source: Société d'histoire de Saint-Romuald