Accueil - Patrimoine bâti - Maison Cantin

MAISON

Cantin

2039, chemin du Fleuve

Construite en 1780, selon les traditions du régime français, la maison Cantin est une des plus vieilles de Saint-Romuald.

De tradition, cette maison est peu surélevée et construite en pierres recouvertes de crépi. Elle représente un bel exemple d’adaptation au climat québécois avec le prolongement de son toit.

La maison Cantin vers 1920

Source: Société d'histoire de Saint-Romuald

Photo de la maison Cantin prise vers 1940 

Source: Société d'histoire de Saint-Romuald

La famille Cantin

La famille Cantin est originaire de Normandie en France. Louis Quantin est le premier de cette famille à s’établir dans la Seigneurie de Lauzon vers 1740. À l’époque, on écrivait « Quantin » ou « Quentin ». Avec le temps, l’appellation changera pour « Cantin ».

L’arrière-petit-fils de Louis Quantin, Narcisse, est cultivateur. Il épouse en 1853 sa parente, Ursule Cantin, après avoir obtenu dispense double au troisième degré de consanguinité. Cette alliance lui permettra de consolider les propriétés qu’il avait acquises de son beau-père François Cantin.

Sa notoriété lui permet d’occuper tour à tour plusieurs postes dans la paroisse de Saint-Romuald. Il sera « échevin » en 1855, marguillier en 1862 et président des commissaires d’écoles en 1875. Il est l’un des donateurs du terrain de l’église.

Narcisse Cantin est décédé en 1908.

Avec les années, les terres de Narcisse Cantin ont été subdivisées et vendues pour donner le plan urbain que l’on connaît aujourd’hui.

Narcise Cantin

Photo tirée du livre de B. Demers "La  paroisse de Saint-Romuald d'Etchemin", 1906

Source: Société d'histoire de Saint-Romuald