Lauréat Vallière, sculpteur et inventeur

Rue du Collège à Saint-Romuald

« L’ouvrage manuel est appelé à disparaître, c’est vrai, car maintenant, on improvise, on mécanise et on fait les choses à toute vitesse; mais dans ce domaine, il faut commencer par le commencement ». Lauréat Vallière, 1966

Lauréat Vallière est né le 7 janvier 1888 dans le secteur de New Liverpool à Saint-Romuald-d'Etchemin. Il est le fils de Joseph Vallière et Sarah Martineau. Il épouse le 11 janvier 1909, à l’âge de 21 ans, Marie-Ange Nadeau. Lauréat et Marie-Ange fondent ensuite une grande famille puisqu’ils auront dix enfants.

 

Il commence à apprendre la sculpture sur bois à l’âge de 15 ans dans l'atelier de Ferdinand Villeneuve. Sous l'influence de Villeneuve, une véritable école est née à Saint-Romuald, où l'on retrouve plusieurs ateliers spécialisés dans l'ameublement et le décor d'église. De 1907 à 1909, il s’établit à Montréal avant de revenir dans sa ville natale où il travaillera avec Joseph Saint-Hilaire puis avec Joseph Villeneuve, fils de Ferdinand. En 1946 il ouvre son propre atelier de production sur la rue du Collège, en arrière de sa maison, où il va poursuivre sa carrière seul jusqu’en 1970. Sa carrière s’étend sur une période de plus de 60 ans et son œuvre est considérable.


On retrouve ailleurs au Québec, mais aussi en Ontario et aux États-Unis, plusieurs œuvres de Lauréat Vallière, l'un des derniers représentants de la tradition des sculpteurs ornementistes sur bois.
 

Lauréat Vallière consacra entièrement sa vie à la sculpture ornementale. Il est décédé à Saint-Romuald en 1973.