Accueil - Patrimoine bâti - Maison Isaïe-Bergeron

MAISON

Isaïe-Bergeron 

2104, chemin du Fleuve

Cette maison constitue un bel exemple de conception québécoise adaptée à notre climat.

Remarquable pour son exceptionnel état de conservation, elle se caractérise par son corps de maison symétrique recouvert d’un toit en pente à deux versants percé de trois lucarnes. Le prolongement de son toit, qui protège la galerie des intempéries, s’étend sur toute la longueur de la façade. Les fondations hautes en pierre, les quatre fenêtres aux murs pignons et les deux cheminés placées à chaque extrémité sont également des caractéristiques de la maison québécoise.

Elle a été construite en 1864 par Isaïe Bergeron, « culler» (mesureur de bois), sur un terrain appartenant à Narcisse Cantin. À cette date, Narcisse Cantin concède à Isaïe Bergeron, à titre de bail à rente foncière, le terrain pour la somme de vingt piastres annuelle avec la condition de bâtir une maison de suffisante valeur pour garantir le paiement de ladite rente. En 1880, Isaïe Bergeron se porte propriétaire du terrain.

À l’époque, l’ensemble immobilier comprenait également des dépendances dont une grange-écurie, située encore à l’arrière du bâtiment et une glacière aujourd’hui disparue.

Certaines poutres trouées à l’intérieur de la maison et dans l’écurie rappellent la technique utilisée pour attacher les billes les unes aux autres à l'intérieur des cages,  lors de la descente du bois sur les cours d’eau au XIXe siècle.

Isaïe Bergeron (1822-1901)

Il est le fils de Joseph Bergeron et de Julie Dion. Isaïe est né à Saint-Antoine de Tilly le 31 mars 1822. Le 29 avril 1857, il épouse Marie-Louise Gautron dit Larochelle à l'église Saint-Roch de Québec.

 

Isaïe Bergeron s'est impliqué activement dans la paroisse de Saint-Romuald . Il a été marguiller en 1879 Faisant partie des statues en bois polychrome qui se trouvent dans le chœur. Sculpture de l'artiste nommé Rüdmiller. Don de Isaïe Bergeron. Œuvre classée à titre d'œuvre d'art en 2004, au même temps que l'église.

Vue aerienne de la maison Isaïe Bergeron vers 1970.

Source: Société d'histoire de Saint-Romuald