Accueil - Patrimoine bâti - Maison d'école

MAISON

d'école

2211, rue Saint-Jean-Baptiste

Cette résidence à deux étages fût construite en 1885. Elle se situe sur un lot appartenant à Benjamin Demers. Il s’agit de l’ancienne maison d’école, un bâtiment institutionnel. Elle se caractérise par son toit pavillon en tôle à baguettes, orné de cinq lucarnes-pignon symétriques d’inspiration néo-gothique et sa galerie couverte. Elle était localisée, à l’origine, de l’autre côté de la rue dans le parc des Pionniers.

Le 8 août 1829, Julien Demers, cultivateur, et Geneviève Roberge, son épouse, cèdent gratuitement un terrain (aujourd’hui le parc des Pionniers) exclusivement destiné à l’érection d’une maison d’école.

Mise à part sa vocation principale, la maison d’école remplissait autrefois plusieurs fonctions : comme cour de commissaires, tribunal pour les plaintes et pour les séances du conseil municipal. La maison d’école était le centre décisif du village.

En 1853, un premier agrandissement est fait pour aménager une chapelle provisoire et recevoir le nouveau curé, Pierre-Télesphore Sax.

La Commission scolaire d’Etchemin Village est fondée en 1856. À cette époque, on parlait de la Maison d’École N°1 et elle était destinée aux garçons.

L'ancien emplacement de l'école dans l'actuel Parc des pionniers.          

Tirée du livre de B. Demers, La Paroisse de St-Romuald d’Etchemin, 1906

En 1880, cinq Frères du Sacré-Cœur arrivent à Saint-Romuald pour s’occuper de l’enseignement des garçons. En attendant la construction du collège (qui sera prêt en 1884), les Frères « donnent les classes » dans la maison d’école.

En raison du prolongement de la rue de l’Église, des travaux majeurs ont été réalisés sur le bâtiment en 1885, ce qui lui donna son apparence actuelle. Il a fallu couper la maison d’école en deux et la déplacer puisqu’elle se trouvait en partie sur le chemin projeté.

 En 1886, les Frères du Sacré-Cœur quittent le collège. Les maîtresses d’école assument l’éducation des garçons jusqu’à l’arrivée des Frères Maristes en 1897. En septembre 1898, un incendie ravage le collège et l’enseignement se poursuit dans l’ancienne maison d’école jusqu’en 1900, fin de la reconstruction du collège.

Dans un rapport daté de février 1905, l’inspecteur d’école conclut que le terrain non clôturé n’était pas sécuritaire dû au danger potentiel du cap. Alors, les commissaires décident lors d’une séance de vendre la maison d’école à l’enchère publique.

La dernière session des commissaires à la maison d’école eut lieu le 22 juillet 1907. Cette année-là, elle est déménagée à son emplacement actuel, lequel était la propriété de Damase Siméon Bilodeau depuis 1904.

La maison à son emplacement actuel, en 1981.

 Source: Société d’histoire de Saint-Romuald