es ateliers de sculpture de Saint-Romuald

 

 

L

Atelier Villeneuve

Atelier Saint-Hilaire

Ferdinand Villeneuve (1830-1909) est à l’origine de l’École de sculpture de Saint-Romuald laquelle se développe pendant plus d’un siècle dans la région, jusqu’au moment où Lauréat Vallière cesse ses activités en 1970. Villeneuve fait naître un courant artistique qui va être reconnu au-delà des frontières régionales.

 

À un certain moment, il y a eu à Saint-Romuald trois ateliers de sculpture, d’ornementation et d’ameublement religieux qui employaient près d'une centaine de personnes et diffusaient leurs œuvres à travers la province : l’atelier Villeneuve, l’atelier St-Hilaire et l’atelier Trudelle.

La production des ateliers de Saint-Romuald répondait à l’époque aux besoins de la religiosité. Ils ont contribué à la décoration, la sculpture et l’ornementation de la plupart des églises du Québec et d’ailleurs. Plusieurs commandes provenaient de l’Ontario, des Maritimes et des États -Unis.

 

L'École de sculpture de Saint-Romuald a été remarquablement florissante à partir de 1850 jusqu’après la Seconde Guerre mondiale (1939-1945). Tant à l’époque de la Première comme de la Seconde Guerre mondiale, l’économie était axée sur l’effort de guerre et non pas sur la construction, la rénovation et la décoration des églises. Comme ces ateliers avaient la même orientation, la concurrence était forte pour offrir le plus bas prix dans une situation de crise. Cet aspect a conduit les ateliers à sa propre fin car le prix concurrentiel demandé leur permettait à peine de survivre. Dans ce contexte, la fermeture des ateliers s’accélérait...

Même si les ateliers de Saint-Romuald se faisaient concurrence entre eux parfois ils se solidarisaient pour la réalisation des œuvres collectives, soit bénévolement ou à coût réduit. Un des exemples le plus représentatif est l’intérieur de l’église de Saint-Romuald où nous pouvons apprécier le chef-d’œuvre remarquable des trois ateliers : Villeneuve, Saint-Hilaire et Trudelle.

 

Nous pouvons mentionner aussi d’autres travaux en collaboration : les reposoirs installés à l’occasion de la procession de la Fête-Dieu à Saint-Romuald, la Chapelle du Collège de Saint-Romuald, la Cathédrale de Valleyfield, le retable de l’église Saint-Sauveur de Québec, la Cathédrale de Chicoutimi et l’église Saint-Roch de Québec.